Championnat de France à Auron

Publié le par Team X1 Racing

Week-end sous le signe des orages, il va falloir passer à travers. Arrivée le jeudi fin d'après midi, installation du paddock, repas et une bonne nuit de sommeil.

Vendredi matin les premières séances de reco commencent, d'abord à pied pour découvrir la piste identique à l'an passé sur la partie haute et toute nouvelle sur la partie basse avec une arrivée très sympathique sur le terrain de golf.

Une piste très rapide avec beaucoup de virages relevés mais quand même assez mono trajectoire. Il va falloir faire très peu de fautes.

L'après midi les essais sont écourtés, un gros orage, éclair, tonnerre, pluie, grêle ont arrêté la journée. Malgré cela Julien et Martin sont assez contents de leur reco, la piste est assez facile à assimiler.

Samedi matin la piste est très glissante, mais elle devrait sécher avant la manche de placement, les orages devraient nous épargner, 15h Martin s'élance il fera la 29ème place scratch et le 3ème junior puis Julien qui après un run très sérieux prendra la 6ème place scratch à 2,5s du premier, bonne journée pour nos pilotes.

Dimanche matin dernière reco la piste est bien sèche il n'a pas plu pendant la nuit, mais les orages sont annoncés vers 15h. Les derniers essais se passe très bien la piste s'est un peu trouée et est devenue un peu plus physique. L'après midi les orages menacent Martin est le premier à s'élancer , il n'arrivera pas à trouver le rythme et se contentera de la 37ème place scratch et 7ème junior. La pluie menace toujours mais cela tiendra jusqu'au bout, Julien qui est un des derniers pilotes à s'élancer terminera en 8ème position malgré une belle manche à 7s du premier Loïc Bruni qui a tapé très fort en mettant le 2ème à prés de 4s.

Des championnats très satisfaisants pour Julien qui s'affirme à chaque sorties, des regrets pour Martin qui est capable de beaucoup mieux.

Prochaine compétition, la Coupe du Monde de Val Nord en Andorre du 24 au 28 juillet.

Merci à tous nos sponsors sans qui rien ne serait possible.

Commenter cet article